_________PAISES NEUTRALES________

MANTENERSE AL MARGEN DURANTE LA II GUERRA MUNDIAL

Imagen:
Ciudadanos Suizos leyendo parte de movilización
Procedencia:


Bibliografía:


Alerte en pays neutre.
La Suisse en 1940

Autor: René-Henri Wüst.
Editorial: Éditions Payot Lausanne.
Prefacio: Jacques Freymond.
Isbn: Sin Isbn.
Año: 1966
Pág.: 159
Idioma: Francés.
Sig.: 

Pourquoi Hitler n'a-t-il pas attaqué la Suisse en mai 1940?. Quel fut le sens des accords militaires secrets entre la Suisse et la France avant 1939? Pourquoi parla-t-on, au Conseil fédéral, d'exiger la démission du général Guisan? Comment les Suisses réagirent-ils quand leur pays se trouva encerclé par les forces de l'Axe? Quels furent les dessous de la crise morale de juillet 1940? Qui imposa la notion de Réduit national? Telles sont les questions que vous vous posez aujoud'hui. René-Henri Wüst y répond dans ce livre captivant et solide- <ce livre d'un homme engagé pour qui l'histoire a valeur de leçon> 
(Texto: Jacques Freymond. Contraportada del libro)



Belgique pendant la guerre, La.

Autor: Marcel Thiry.
Editorial: Librairie Hachette.
Isbn: Sin Isbn.
Año: 1947.
Pág.: 255.
Idioma: Francés.

- Nouveaux neutres.
- Algarades et alertes.
- Dies Irae.
- La coupable: la "neutralité a outrance".
- Membra Disjecta.
- Les fourches caudines.
- L'été du coma.
- L'hiver raméne l'espérance
- Nuits noires.
- Le bien et le mal combattent dans l'ombre.
- Résistance triomphante.
- La délivrance.
- La dernière épreuve.
- Vers l'avenir.


Impossible de se taire.
Des protestants suisses face au nazisme.

Autor: Paul-Émile Dentan.
Editorial: Labor et Fides.
Isbn: 2-8309-0988-7.
Año: 2000.
Pág.: 139.
Idioma: Francés.

La fermeture des frontières suisses en 1942 sur ordre du conseiller fédéral Eduard von Steiger et du chef de la Pólice fédérale des étrangers Heinrich Rothmund, provoqua le refoulement et la mort ultérieure de nombreux réfugiés. Cette mesure suscita de vigoureuses réactions dans les milieux protestants suisses. 
Quelques femmes et hommes en première ligne des Eglises protestantes montèrent au front pour tenter d'atténuer dans les faits les décisions restrictives du gouvernement suisse. De démarches auprès du gouvernement à l'accueil de réfugiés juifs "Illégaux" en passant par des actions en faveur de la liberté de prole, les initiatives furent nombreuses et courageuses. Elles s'inscrivaient dans la conviction que l'existence de la suisse repose bien davantage sur un pacte spirituel que sur un príncipe de neutralité. Au-delà des frontières, en France tout particulièrement, des Suisses s'engagèrent également pour secourir, souvent dans la clandestinité, des personnes menacées. Cet ouvrage presente le portrait de quelques acteurs représentatifs de cette forme de résistance dont les initiatives Font honneur à une Suisse sachant se montrer généreuse et inspirée.
(Texto: Contraportada del libro)



Journal d'Allemagne.

Autor: Denis de Rougemont.
Editorial: Gallimard.
Isbn: Sin Isbn.
Año: 1938.
Pág.: 95.
Idioma: Francés.
Sig.: 937221-ROU-jou

Denis de Rougemont ( 8 de septiembre de 1906 - 6 de diciembre de 1985) fue un escritor y filósofo suizo. 
Entre 1935-1936, se instala en Alemania como lector de francés en la Universidad de Francfort-sur-le-Main, y aporta un testimonio muy negativo sobre el nazismo, que plasma sobre su Journal d'Allemagne (Diario de Alemania).
En 1940 fue mobilizado en la armada suiza y, con otras personalidades, funda la Liga de Gothard, que tiene como objetivo fomentar el espíritu de resistencia a Hitler. Sus puntos de vista se consideran incompatibles con la neutralidad de Suiza. Fue enviado a impartir conferencias a los Estados Unidos. Instalado en Nueva York, publico La part du diable (1942), una reflexión sobre los trastornos del mundo moderno, sumido en el materialismo y en el totalitarismo. Enlaza con muchos escritores y artistas europeos en el exilio Saint-Exupéry, André Breton, Max Erns, Marcel Duchamp, Saint-John Perse, Wystan Auden). Después de Hiroshima y Nagasaki, anota en sus Cartas sobre la bomba atómica (1946), que las armas nucleares ponen a los hombres ante una amenaza global que debe animarles a ir más allá de la idea de la soberanía nacional. 
(Texto: Wikipedia y Fundación Denis de Rougemont)


Suisse et la Guerre, La.
1933-1945.
La menace, l'ébranlement,
l'affirmation d'un petit Etat.

Autor: Werner Rings
Editorial: Editions Ex Libris Lausanne.
Traductor a la edición francesa: Charles Oser, Berne.
Isbn: Sin Isbn
Año: 1975
Pág.: 416.
Idioma: Francés.
Sig.: 

Des centaines de milliers de personnes ont suivi à la télévision les émissions consacrées à l'exposé de WErner Rings, intitulé <La Suisse et la Guerre, 1933-1945>. Il est bien compréhensible  qu'on ait émis le voeu de voir paraître sous la forme d'un livre cette rétrospective fascinante dans laquelle apparaissent- témoins encore vivants d'une époque révolue- des hommes qui occupaient alors des postes très importants. Ce livre nous révèle la maîtrise avec laquelle Werner Rings a réussi, no seulement par le fim mais aussi par l'écriture, à rendre extraordinairement vivante l'histoire complexe d'une période agitée. Se fondant sur une documentation abondante, il décrit, avec toutes leurs implications pour notre pays, les événements qui se sont produits entre le 30 janvier 1933, jour où Hitler accédait au pouvoir < dans les formes légales>, et le temps amer de la défaite. Rares étaient alors ceux qui discernaient le danger dans toute sa terrifiante étendue. C'étaient des gens clairvoyants, formés par l'étude de l'histoire, ou bien des hommes politiques, des hommes de science, des écrivains directement ou indirectement menacés. Werner Rings leur donne la parole, sans montrer les choses trop en noir, sachant bien qu'on ne rencontre pas d'un côte uniquemnt des gens honnêtes et courageux, de l'autre des méchants et des lâches. Pour écrire l'histoire il faut qu'elle soit déjà l'histoire, il faut que la lumière soit faite sur ce qui était jusqu'alors resté dans l'ombre. Le livre de <rings est un excellente source d'informations tant pour ceux qui ont été témoins des événements que pour les autres.
(Texto: Contraportada del libro)


Un général suisse contre Hitler.
L'espionnage au service de la paix. 1939-1945.

Autor: Jon Kimche.
Editorial: Fayard.
Traducción del inglés al francés: Monique Schlosberg.
Colección: Les Grandes Études Contemporaines.
Isbn: Sin Isbn.
Año: 1962.
Idioma: Francés.

En cette année fatale, marqué par la plus grande crise européenne, entre le printemps de 1940 et l'été de 1941, alors qu'Adolf Hitler semblait tout englutir, alors que la Pologne, la Norvège, le Danemark, la Belgique, la Hollande, la France, la Youoslavie et la Grèce pliaien sous l'assaut de ses armes, alors que la Russie de Staline, l'Italie de Mussolini, l'Espagne de Franco, la Bugarie, la roumanie et la Hongrie se soumettaient à ses exigences, deux grands chefs émergeaient du vieux continent et ralliaient leur peuple contre la capitulation totale devant lui: Churchill en Grande-Bretagne et Guisan en Suisse.
Ce furent les deux pays que Hitler ne put ni submerger ni engager de force dans une coexistence docile avec le national-socialisme. Si la Grande-Bretagne était entourée d'eau, la Suisse, encerclée par le "nouvel orde hitlérien", n'avait aucune issue de secours.
On sait pourquoi et comment les Anglais survécurent; mais comment et pourquoi les Suisses furent épargnés? Comment se fit-il que de tous les pays voisins du Reich, la Suisse seule échappa à l'entreprise allemande? Comment les Suisses réussirent--ils à faire respecter leur indépendance par Hitler? Cela fut-il dù à une position géographique heureuse ou à une position stratégique sans importance, ou fût-ce un fait plus mustérieux, plus sinistre ou, au contraire, plus simple ou plus loyal?
Il y a beaucoup de résponses et d'explications possibles. Mais aucune n'aurait été valable si un homme n'avait pas existé; celui qui barra la route, en plein coeur des Alpes, aux Nazis victorieux et aux armées fascistes, le vieux fermier de soixante-cinq ans, né à Mézières ans le canton de Vaud, qui fut, le 30 août 1939, élu général en chef pour la durée de la période critique au cours d'une session commune des deux Maisons du Parlement: Henri Guisan[...]

(Texto: Solapas interiores del libro)

No hay comentarios:

Publicar un comentario